free bootstrap themes

Décembre

Je suis heureuse de pouvoir, pour la première fois, passer Noël à Strasbourg. Je suis impatiente de déambuler dans les rues illuminées, dans le marché de Noël, de voir ces milliers de lumières et de paillettes, et ressentir l’effervescence et l’ambiance d’attente d’ouvrir les cadeaux, sentir l’odeur du vin chaud et du pain d’épices. 
Mais il y a 2000 ans c’est loin des lumières, des paillettes et des papiers cadeaux que le plus beau des dons nous a été fait. Pour beaucoup de français, Noël n’est rien de plus qu’une fête commerciale. Certes, c'est aussi un moment en famille et où on s’échange des cadeaux... mais qui a perdu son sens premier. LE cadeau ! Le Premier Cadeau offert à Noël ! La venue de Dieu sur terre. 
Irwin James, l’un des 12 hommes qui ont marché sur la lune a déclaré : 
“La plus grande chose dans l’histoire de l’humanité n’est pas l’homme qui a marché sur la lune, mais c’est Dieu qui a marché sur la terre en la personne de Jésus Christ.”
Et c’est ce que nous souhaitons nous rappeler à Noël : ce magnifique don de Dieu, le plus beau cadeau en Jésus Christ. C'est pourquoi non pas uniquement en tant que "chrétien", mais surtout en tant que disciple voulant imiter le Fils, nous voulons vivre ce cadeau, en mettant en retour nos dons et nos capacités au service de son royaume.
Cette année notre fête de Noël a pour thème VIVRE LES DONS ! Cela peut être autant une invitation à vivre les "dons de l’Esprit", qu'une invitation à vivre comme servantes et serviteurs de Christ et de notre prochain. Un texte biblique dit, « Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. » (Actes 20.34) : c’est ce que nous voulons vivre chaque jour de notre vie - et à travers cette fête, donner en particulier à nos invités.
Aurore Crosta, stagiaire à EBS

Mai 2019

Si vous êtes comme moi, vous aimez cette saison où les arbres se reverdissent, la nature respire, les oiseaux se remettent à chanter… Citadins, nous avons quand même besoin de cette nature qui nous revigore !

Elle me parle aussi chaque année d’espoir et de vie nouvelle. Après l’hiver, le printemps ; après la pluie, le soleil ; et après la mort… une renaissance ?

L’histoire de Pâques est l’histoire d’un renversement de situation absolument renversant. Jésus Christ meurt : humilié, tourné en dérision, brisé comme un pantin. Le “Messie” tant attendu, le voilà cloué au poteau comme un vulgaire mécréant. Puis le dimanche matin… les rencontres se succèdent, un rumeur fou se répand… une lueur commence à briller dans le coeur de ses disciples… à peine peuvent-ils croire cette bonne nouvelle ! Leur maître est réellement le Maître de la Vie ! Il se présente à eux sous une forme nouvelle, dans un corps immortel, et leur donne une espérance nouvelle.

C’est l’événement fondateur de la foi chrétienne. Si ce n’est pas une histoire véridique, autant fermer les portes de notre église et jouer au ping-pong. Si elle est vraie, elle change le cours de l’histoire. Et ton histoire personnelle aussi ?